Agression de deux journalistes Algériens à la Can au Cameroun : l'Union des journalistes de la presse libre Africaine indignee

10/01/2022 21:26 | Lu 727 fois | Sports

A la suite d'un incident dans la nuit du dimanche 9 janvier 2022 ayant affecté des journalistes algériens accrédités à la Coupe d’Afrique des Nations de football Total Energies à Douala, non loin de leur hôtel, L' UJPLA ( Union des journalistes de la presse libre Africaine), est allée aux informations auprès de ses membres sur place au Cameroun. L’UJPLA a également pris connaissance de la Déclaration de l'Association des journalistes sportifs algériens (AJSA) et du communiqué de la CAF ( Confédération africaine de football).
En attendant les conclusions des enquetes en cours et sans vouloir entrer dans une polémique inappropriée qui pourrait s'averer préjudiciable à cette fête du football africain, encore moins s'ériger en un tribunal, L 'U.J.P.L.A tient toutefois à réaffirmer les principes fondamentaux qui fondent son existence et sa raison d'être.
En effet, ayant pour objectifs fondamentaux, la défense de la liberté de la presse et la sécurité des journalistes partout sur le continent africain, L’UJPLA regrette cet incident dont ont été victimes des confrères algériens. Aussi, L'UJPLA voudrait-elle inviter les organisateurs de cette compétition, en synergie avec les autorités camerounaises à remforcer la sécurisation des sites d'hébergement de tous les journalistes accrédités à cette compétition.

Aux journalistes eux-mêmes, L'UJPLA, tout en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés lors de cet incident, recommande la prudence, par ces temps de forte affluence, dans leurs déplacements en prenant eux aussi des précautions supplémentaires et individuelles pour leur propre sécurité.

Abidjan le lundi 10 janvier 2022.

Pour L’UJPLA,
le délégué à la communication
Honoré Sépé