Coopération Côte d’Ivoire-Union européenne/ Energie verte, durabilité du secteur privé, renforcement des organisations de la société civile: L’Union Européenne décaisse 24 milliards FCFA

05/05/2023 17:25 | Lu 304 fois | Economie

Les relations économiques entre la Côte d’Ivoire et l’Union Européenne se portent bien. Ils ont signé ce vendredi 5 mai 2023 à Abidjan par le biais de Adama Coulibaly, ministre de l’Économie et des Finances et de Mme Francesca DI MAURO, Ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, trois conventions de financement. Ces conventions s’inscrivent dans le cadre du Programme Indicatif Multi annuel (PIM) 2021-2027. Le montant global de cette convention est de 37,3 millions d’Euros soit 24 milliards FCFA. Elle concerne trois domaines respectifs à savoir : l’énergie verte, l’appui à la durabilité avec le secteur privé et le renforcement des organisations de la société civile. La première convention vise à appuyer les efforts du Ministère des mines, du Pétrole et de l’Energie pour la promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en Côte d’Ivoire avec le soutien d’agences de coopération européennes. Ce programme bénéficiera d’une enveloppe de 13,5 milliards de francs CFA, soit 20,6 millions d’euros, dont 10 millions d’euros contribution de l’UE. La seconde action est financée à hauteur de 8,3 milliards de francs CFA (12,7 millions d’euros). Ce financement est fait en partenariat avec les acteurs organisés du secteur privé. Elle vise à soutenir le développement de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et à améliorer l’employabilité des jeunes dans le secteur du numérique. Quant à la troisième action, la dernière, il s’agit d’un appui au monde associatif en Côte d’Ivoire (AMA-CI) pour la poursuite du renforcement des capacités des organisations de la société civile (OSC). Le montant de ce financement est de 2.6 milliards de FCFA, soit 4 millions d’euros. La signature de ces trois conventions de financement porte à ce jour à huit le nombre de conventions signées dans le cadre de ce programme. Ce financement est estimé à 53,8 milliards FCFA, soit 82 millions d’Euros dans plusieurs domaines dont le développement du capital humain, la croissance inclusive et durable et l’État de droit, démocratie, paix et la stabilité.

Franck Gabriel Konan