Nommé ministre délégué des sports, Silas Adjé Metch à ses parents Ahizis: « je me mets à votre disposition ! »

28/11/2023 15:26 | Lu 183 fois | Politique

Pour la première fois de son histoire, le peuple ahizis (département de Jacqueville, dans la région des Grands ponts), a félicité un fils de la région, pour sa nomination au gouvernement. Et devant sa mobilisation spontanée, à l'hôtel du District d'Abidjan-Plateau le 26 novembre 2023, le ministre Silas Adjé Metch s’est dit honoré. « Je ne suis pas surpris de cette action de mes parents ahizis. C’est un peuple qui a la main sur le cœur », a confié le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des sports et du Cadre de vie. Révélant qu’il n’a jamais aspiré à être quelqu’un d’important. « J’ai toujours voulu être utile. Mais voilà que le Président Ouattara et le Premier ministre Mambé m’ont rendu important, pour me rendre utile.

« Vous vous êtes comportés en bon père de famille. Car, c’est la première fois qu’un fils de la région est nommé Premier ministre. Il a fallu Ouattara pour le faire. Je viens donc humblement me mettre à votre disposition, sous leur responsabilité, pour travailler à raffermir la fraternité dans les Grands ponts. Tout ce que je vous demande, c’est de taire les querelles inutiles et de se mobiliser de façon citoyenne et dynamique autour de l’action gouvernementale du chef de l’Etat et de son Premier ministre. Mettons-nous ensemble, parce qu’ensemble, tout est possible », a déclaré le ministre.

Fermement convaincu que pour avoir passé une partie de son enfance à Dabou, le Président Ouattara, cet autre grand fils des Grands ponts, ne restera pas insensible aux sollicitations des Ahizis. « Surtout que nous avons la chance d’avoir un fils de la région, comme Premier ministre. Sachons où se trouve notre intérêt et joignez-vous à moi, pour réitérer l’expression de ma profonde gratitude envers le Président Alassane Ouattara et le Premier ministre Beugré Mambé », leur a-t-il invité.
Avant lui, le peuple ahizis qui avait une idée claire de cette action ponctuelle, a exprimé au ministre des Sports et du Cadre de vie, son soutien dans ses nouvelles fonctions.

« Un frère, on le soutient et on le félicite, quand il apporte une bonne nouvelle à la famille. Nous sommes venus vous dire que vous n'êtes pas seuls dans l'accomplissement de la mission qui vous a été confiée. Le peuple ahizis vous accompagnera physiquement, spirituellement, pour que l’organisation de la Can 2023 en Côte d’Ivoire soit une réussite », a formulé à son endroit le porte-parole Avi Séraphin Magloire.

A cause de l’ouverture de ce haut cadre, toujours au contact des populations. « Pour celui qui connaît votre parcours, vous avez toujours voulu vous rendre utile pour vos parents au lieu de les écraser. C'est un atout que le peuple Ahizis apprécie à sa juste valeur », lui a-t-il rassuré.
Aussi les tête couronnées ahizis de la région des Grands ponts ont-ils exprimé, par la voix de Kouassi Lazare, chef du village de Nigui-Assoko, par ailleurs vice-président de l’Association des chefs ahizis, le désir de célébrer le Président Alassane Ouattara et le Premier ministre, Beugré Mambé, pour avoir bien voulu honorer la région des Grands ponts, en appelant un des leurs à leurs côtés, pour servir la République.

Frimo Koukou Djipro